Formée initialement au métier d'éducatrice spécialisée dans le cadre d'un enseignement théorique et clinique fortement éclairé par la psychanalyse, j'ai d'abord exercé dans le domaine social de la protection de l'enfance en danger et du champ médico-social de la toxicomanie puis du handicap. 

 

J'ai ainsi accompagné des enfants, adolescents, adultes et leurs familles en difficulté sociale et/ou familiale et/ou en situation de handicap (mental, psychique, moteur) en particulier en éducation à la santé mentale (développement des compétences psychosociales) et en médiation familiale, domaines pour lesquels je me suis formée plus spécifiquement .

 

Souhaitant devenir psychanalyste, j'ai parallèlement bénéficié d’un cursus théorique et clinique en psychopathologie psychanalytique de 5 ans à l'Institut Freudien de Psychanalyse de Bordeaux (Fédération Freudienne de Psychanalyse), sérieux, de qualité, au travers de l'apport de Freud mais aussi inspirée par d’autres psychanalystes, comme J. Lacan, M.Klein, J.Bowlby, D. Winnicott, W.Bion, R.Spitz, F. Dolto ...

 

Une analyse personnelle et didactique approfondie, des ateliers cliniques et la réalisation d'un Mémoire , ont complété ma formation théorique à la pratique professionnelle de psychanalyste.

 

J'ai par la suite effectué des travaux de recherche personnelle en  psychanalyse contemporaine (A.Green, E.Roudinesco, J-B.Pontalis, D. Anzieu...),  psychosociologie (S.Moscovici, M. Pagès, J-L Moreno...) et philosophie (grecque, existentielle, contemporaine...) puis dans le cadre d'une formation universitaire en Licence 3, étayé mes connaissances en sciences de l'éducation.

 

Cet éclairage pluridisciplinaire me permet de mieux comprendre la personne que je reçois dans sa globalité et de ne pas réduire ma clinique sur la base d'un seul modèle de pensée unique même si la psychanalyse constitue mon principal domaine d'expertise.

 

Souhaitant répondre au mieux à des problématiques fréquemment rencontrées au sein de ma pratique, j'ai suivi une formation spécifique en addictologie (Institut Freudien de Psychanalyse de Nîmes).

 

Articuler des méthodes diversifiées et ouvrir le cadre analytique à une approche plus relationnelle et existentielle, multiréférentielle, au regard de la singularité de la personne mais aussi de ses systèmes (somatique, psychologique, socio-culturel), me semble être nécessaire pour répondre au mieux à la spécificité des troubles de notre société contemporaine.

 

Très éloignée d'une pratique de la psychanalyse orthodoxe (encore moins dogmatique!), tout en considérant ses bases freudiennes comme indispensables, mon approche se veut humaniste, relationnelle (interactive) mais aussi intégrative. La qualité de la relation "suffisamment bonne" entre le psychanalyste et son patient étant, à mon sens, un facteur d'efficacité essentiel à la thérapie.

 

Je reçois en consultation en cabinet et interviens en formation sur des thématiques variées (clinique du handicap, de la relation d'aide...) et en analyse de la pratique professionnelle, à la demande,  au sein des institutions médico-sociales, organismes de formation et services d'aide humaine à domicile .

 

Psychanalyste certifiée et agréé par la F.F.D.P, conformément à son code de déontologie et de sa commission d'éthique, je suis soumise dans ma fonction à des obligations et devoirs dont celle d'être supervisée régulièrement tout au long de ma pratique professionnelle.

 

Je participe également à des conférences et séminaires de la F.F.D.P et d'autres organismes pour sans cesse me renouveler et me former de manière continue.