Photographe: Diane Biaou
Photographe: Diane Biaou

Psychanalyste, je reçois en consultation dans mon cabinet des enfants, des adolescents et des adultes, individuellement ou en couple, dans certains cas, des familles .

 

La Psychanalyse et la Psychothérapie analytique sont les deux principales méthodes pratiquées au sein de ce cabinet.

 

Soulager la souffrance psychique est l'intérêt majeur de la thérapie psychanalytique que je propose, afin de permettre à la personne de récupérer sa capacité d'agir et de profiter au mieux de son existence quelque soit son âge et sa situation. 

 

Accueillir la personne et s'intéresser à sa singularité pour lui permettre de construire sa solution à travers sa parole est l'objectif principal de la psychanalyse.

 

Une grande majorité d'états (angoisse, anxiété, agressivité, fatigue, déprime, trouble du sommeil, alimentaire, obsessionnel, somatiques avec des douleurs physiques, sentiment d'échec, d'abandon, d'insécurité, situation de deuil insurmontable, phobie,...) peuvent être révélateurs de conflits internes inconscients, provoquant, perte d'énergie, souffrance, pour lesquels la psychanalyse peut intervenir, afin de trouver une voie d'apaisement psychique mais aussi physique.

 

La psychanalyse s'adresse également aux personnes qui, sans trouble particulier, souhaitent simplement apprendre à mieux se connaître, trouver un équilibre suffisamment satisfaisant entre son désir de vivre et ses contraintes de la réalité et enfin, accéder à une forme, la plus développée possible de mieux-être. Il s'agit ici de rendre son "Moi" le plus fort et souple possible.

 

La psychothérapie analytique permet quant à elle de travailler un traumatisme, un choc émotionnel, un burn-out, une dépression ...états pouvant limiter ou bloquer, de par la force (soudaine) de leur impact, la capacité à penser d'une personne et ne pouvant, de ce fait, être traités, du moins pour le moment, en cure psychanalytique.

 

Dans certaines situations de troubles psychiques sévères (psychoses dont bipolarité, schizophrénie, dépression psychotique...), en complément d'un traitement médical et avec l'accord du médecin, la psychothérapie peut proposer un soutien dont le cadre à la fois contenant et souple, est adapté au patient. La psychanalyse étant, dans cette situation là, contre-indiquée. Une approche psychoéducative peut également être envisagée pour permettre à la personne porteuse d'un handicap psychique de se créer les conditions de vie les plus favorables possibles pour s’adapter au mieux à la vie quotidienne et sociale qu'elle aura elle-même choisie.

 

La psychothérapie individuelle est indiquée pour travailler avec les enfants et les adolescents. Dans leur intérêt, une alternance entre travail individuel et entretiens familiaux analytiques peut être proposée. Dans certains cas, la psychanalyse est pratiquée avec des adolescents dont la maturité psychique permet d'effectuer un travail plus profond que celui de la psychothérapie.

 

Spécialisée dans le champ du handicap mental, je propose un accompagnement en psychothérapie adapté aux personnes porteuses d'une déficience intellectuelle y compris pour celles n'ayant pas ou peu accès au langage verbal (communication non verbale).

 

Outre une thérapie de soutien familial, un accompagnement psycho-éducatif en cabinet ou à domicile peut être proposé aux familles en matière de médiation familiale (travail sur la communication intra-familiale) ou de soutien à la parentalité (travail sur la fonction parentale). 

 

Entièrement bilingue, mes séances peuvent se dérouler aussi bien en langue française, qu'en espagnole.

 

Dans certains cas, des consultations à domicile sont possibles.

 

Je propose également des prestations d'analyses de la pratique (ou supervisions) auprès d’équipes de professionnels du travail social, médical ou para-médical, travaillant en institution médicale, sociale ou médico-sociale.

 

Selon la thématique et les besoins, j' anime des groupes de parole au sein de mon cabinet, des institutions ou des associations.