La psychothérapie analytique de couple :

 

Elle s’adresse aux couples traversant une crise et vise l’analyse de ce qui se joue dans la mésentente qui s’est installée afin de les aider au mieux à restaurer leur lien et à permettre l’évolution de leur relation. La méthode analytique utilisée prend en compte au sein de la relation les manifestations de l’inconscient.

 

« Nous ne sommes jamais aussi mal protégés contre la souffrance que lorsque nous aimons » (Sigmund Freud)

 

Dans une relation de couple, chaque sujet étant particulièrement impliqué subjectivement, peuvent se jouer de manière répétitive dans la relation amoureuse, certaines scènes traumatiques anciennes voire, traversant les générations.

 

En accord avec chaque partenaire du couple, la thérapeute, faisant preuve de neutralité, gardienne du cadre, proposera un espace suffisamment contenant qui deviendra le dépôt puis la transformation des éléments conscients et inconscients de chacun qui envahissent la relation et empêchent d’avancer.

 

Faire circuler la parole, aider chaque partenaire à découvrir l’effet des paroles et attitudes sur l’autre, mettre en lien le passé de chacun avec le présent de la crise, voilà la visée de cette thérapie.

 

Cette thérapie qui reste brève, s’arrête lorsque le couple se sent capable de réaménager le lien et maîtriser lui-même ses conflits. Elle peut toutefois se poursuivre en thérapie individuelle si souhaité.

 

Dans certains cas, le désir d'une thérapie peut être ressenti par un seul des deux membres d'un couple. Les deux partenaires peuvent constater la même situation difficile concernant leur relation, mais pas nécessairement la vivre de la même manière. Inévitablement, chacun réagit différemment, de par sa personnalité, son histoire familiale, de son rythme de développement, de sa capacité à communiquer ou à affronter certaines situations difficiles, ....Parce qu'il est bien difficile de prendre la place de l'autre et d'estimer ses besoins, parce que l'autre est différent de soi, il semble bien illusoire d'attendre de l'autre qu'il soit forcément dans le même souhait d'être, comme soi, dans une démarche thérapeutique.

 

Pour autant, il peut être utile dans un premier temps de consulter individuellement et de considérer sa propre souffrance et son désir d'y remédier. Il est possible que ce travail d'analyse individuel, au-delà du traitement de sa propre souffrance personnelle, puisse avoir également des effets positifs indirectement sur la relation avec son(sa) partenaire. Et qui sait peut-être amorcer chez l'autre un réel désir d'effectuer une thérapie seul(e) ou en couple difficilement envisageable auparavant ?....

 

Conformément au respect du code déontologique, s'il s'agit d'une analyse individuelle, elle ne concernera que l'un des deux partenaires. L'autre, devra choisir un(e) autre thérapeute. S'il s'agit d'une thérapie de couple, aucune analyse individuelle ne pourra être proposée en parallèle par le(la) même thérapeute. En clair, thérapie individuelle et thérapie de couple peuvent se conjuguer à condition que chacune soit effectuée auprès d'un(e) professionnel différent.

 

Dans ces cas là, si besoin, la psychanalyste, que je suis, pourra vous orienter vers d'autres thérapeutes faisant partie d'un réseau compétent et connu par elle.